Le président togolais Faure Gnassingbé doit passer de l’engagement à la mise en oeuvre.

06/09/2006
Communiqué

18 mois après son élection entachée d’irrégularités et de violences, ayant causé la mort d’environ 500 civils selon un rapport du Haut-Commissariat aux droits de l’Homme, le président togolais Faure Gnassingbé se rend en visite officielle en France entre le 6 et le 8 septembre 2006.
L’accord politique global signé le 19 août dernier par le gouvernement togolais, le parti au pouvoir et 5 partis d’opposition reprend certaines recommandations émises par la FIDH en matière de protection des droits de l’Homme dans son rapport d’enquête.

- Communiqué de Presse : Le président togolais ...

- Rapport d’enquête ’Retour sur la crise togolaise : l’exigence de justice demeure’
- La rubrique Togo

La FIDH demande au président togolais de passer de l’engagement à la mise en oeuvre et reste vivement préoccupée par l’absence d’avancées concrètes en matière de lutte contre l’impunité malgré la responsabilité flagrante des forces togolaises de sécurité dans les crimes commis à l’occasion des élections présidentielles d’avril 2005.

Lire la suite
communique