La FIDH et SOAT appellent aux actes forts pour le règlement du conflit au Darfour

12/03/2008
Communiqué

La Fédération internationale des ligues des droits de l’Homme (FIDH) et son organisation membre, la Sudan Organisation against Torture (SOAT), appellent les chefs d’Etat réunis à Dakar le 13 mars 2008 pour le sommet de l’Organisation de la conférence islamique à prendre des actes forts en vue de parvenir au règlement du conflit au Darfour.

Tous les jours depuis 5 ans, des civils sont tués, torturés, violés dans la région occidentale du Soudan. Des milliers de villages ont été détruits, pillés et bombardés. Le conflit a fait plus de 200.000 morts, et forcé le déplacement de 2 millions de personnes. 250.000 Soudanais ont trouvé refuge au Tchad voisin dans des conditions humanitaires extrêmement difficiles. Le conflit s’est régionalisé, plongeant dans la tourmente les populations du Tchad et de la République centrafricaine. Malgré les accords de paix d’Abuja et les négociations politiques subséquentes, les populations civiles au Darfour et dans la sous-région sont toujours victimes de graves violations des droits de l’Homme et du droit international humanitaire, et ce en toute impunité.

La FIDH et SOAT demandent à l’Organisation de la conférence islamique, à l’occasion de son sommet, d’appeler à l’engagement effectif de négociations de paix incluant l’ensemble de parties en conflit ; l’arrêt immédiat de toute attaque contre la population civile ; l’instauration d’un véritable cessez-le-feu ; la levée de tous les obstacles au travail de la mission hybride Nations unies – Union africaine ; l’accès libre et sécurisé au Darfour des organisations humanitaires et des défenseurs des droits de l’Homme et à la mise en place des troupes de l’Eufor au Tchad et en République centrafricaine ; la coopération pleine et entière du Soudan avec la Cour pénale internationale (CPI) pour lutter contre l’impunité des auteurs des crimes les plus graves et arrêter et transférer au siège de la CPI, M Ahmed Haroun et M Ali Kushayb.

Contact presse : Karine Appy + 33 1 43 55 14 12 / + 33 1 43 55 25 18 - kappy@fidh.org

Lire la suite
communique