Dénigrement du travail des défenseurs

12/01/2004
Appel urgent

L’Observatoire pour la Protection des Défenseurs des Droits de
l’Homme, programme conjoint de la FIDH et de l’OMCT, vous prie
d’intervenir d’urgence à propos de la situation suivante au Sénégal.

Description des faits :

L’Observatoire a été informé des virulentes critiques dont a fait
l’objet l’Organisation nationale des droits de l’Homme (ONDH) au
Sénégal, à la suite de la publication d’un communiqué divulguant
l’existence d’une lettre de menaces de mort qui visait Mgr Théodore
Adrien Sarr, Archevêque de Dakar.

Des menaces de mort, signées par un groupe dénommé le " Cercle de
l’acier ", avaient été adressées le 9 décembre 2003 par courrier à
Mgr Sarr et à l’ensemble des évêques sénégalais, à la suite d’une
déclaration faite par des évêques lors de la conférence épiscopale
qui s’est tenue à Tambacounda à la fin du mois de novembre 2003, dans
laquelle ils exprimaient leurs préoccupations quant à la situation
politique et sociale du pays.

Le 6 janvier 2004, le " Mouvement des sentinelles de l’Alternance ",
mouvement inconnu jusqu’à ce jour, a diffusé un communiqué de presse
dans lequel il demandait que les membres de l’ONDH soient " entendus
par la police et poursuivis ". Selon eux, la divulgation par l’ONDH
de l’existence de la lettre qui visait Mgr Sarr est une " opération
dangereuse de déstabilisation et d’intoxication à l’endroit du
Président de la République ", " qui aurait pu jeter le Sénégal dans
une période de turbulence sans précédent ". Ils exhortent ainsi les
religieux et le peuple sénégalais à rester " vigilants pour ne pas se
laisser tromper par ces organisations qui sont devenues par des tours
de passe-passe des Partis politiques déguisés et qui attisent le feu
d’une manière cyclique pour servir le Diable ".

L’Observatoire condamne fermement ces propos diffamatoires visant
l’ONDH, en violation manifeste de la Déclaration des Nations unies de
1999 sur les défenseurs des droits de l’Homme, et particulièrement
l’article 6, qui dispose " chacun a le droit, individuellement ou en
association avec d’autres : (b) conformément aux instruments
internationaux relatifs aux droits de l’Homme et autres instruments
internationaux applicables, de publier, communiquer à autrui ou
diffuser librement des indées, informations et connaissances sur tous
les droits de l’Homme et toutes les libertés fondamentales ".
L’Observatoire rappelle aux autorités sénégalaises qu’il est de leur
devoir d’assurer le respect de la liberté d’expression, conformément
aux dispositions du Pacte international relatif aux droits civils et
politiques.

Actions demandées :

Merci d’écrire aux autorités sénégalaises et de leur demander de :

i. garantir l’intégrité physique et psychologique des membres de
l’OMDH et de tous les défenseurs des droits de l’Homme au Sénégal
ii. mettre fin à toute forme d’intimidation et de diffamation à
l’encontre des défenseurs des droits de l’Homme au Sénégal ;
iii. se conformer aux dispositions de la Déclaration sur les
défenseurs des droits de l’Homme, adoptée par l’Assemblée Générale
des Nations unies le 9 décembre 1998, en particulier à l’article
l’article 1, qui dispose que " chacun a le droit, individuellement ou
en association avec d’autres, de promouvoir la protection et la
réalisation des droits de l’Homme et des libertés fondamentales aux
niveaux national et international " et à l’article 6 (b) précité.
iv. se conformer aux dispositions des instruments internationaux
relatifs aux droits de l’Homme liant le Sénégal et notamment celles
du Pacte international relatif aux droits civils et politiques
portant sur le droit pour tout individu à la liberté et à la sécurité
de sa personne.

Adresses :

M. Abdoulaye WADE, Président de la République, Présidence de la
République, Avenue Léopold Sédar Senghor BP 4026

M. Idrissa SECK, Primature : Building Administratif- Fax :(221) 823-44-
79, email:Pm@Primature.sn

M. Macky SALL, Ministre de l’Intérieur, Ministère de l’Intérieur :
Boulevard de la République

Professeur Sérigne DIOP, Ministre de la Justice, Ministère de la
Justice. Building Administratif, Fax : (221) 823-27-27

M. Cheich Tidiane GADIO, Ministère des Affaires Etrangères, Place de
l’Indépendance, Fax : (221)823-42-84

M. Ousmane CAMARA, Ambassadeur, Mission permanente de la République
du Sénégal, Rue de la Servette 93, 1202 Genève, Suisse, e-mail :
mission.senegal@ties.itu.int, Fax : +4122 740.07.11

Paris - Genève, 12 janvier 2004

Merci de bien vouloir informer l’Observatoire de toutes actions
entreprises en indiquant le code de cet appel.

L’Observatoire, programme de la FIDH et de l’OMCT, a vocation à
protéger les défenseurs des droits de l’Homme victimes de violations
et à leur apporter une aide aussi concrète que possible.

L’Observatoire a été lauréat 1998 du prix des Droits de l’Homme de la
République Française.

Pour contacter l’Observatoire, appeler La Ligne d’Urgence :
Tel et fax FIDH : 33 (0) 1 43 55 20 11 / 01 43 55 18 80
Tel et fax OMCT : +4122 809 49 39 / 41 42 809 49 29
E.Mail : observatoire@iprolink.ch

Lire la suite
appelobs