République Centrafricaine : l’ONU envisage l’envoi de casques bleus

La FIDH, par ses activités d’enquête et de plaidoyer, a grandement contribué à l’adoption le 10 octobre 2013 par le Conseil de sécurité des Nations unies d’une résolution condamnant les graves violations des droits de l’Homme en République centrafricaine (RCA) et envisageant l’envoi de casques bleus dans ce pays pour protéger la population.

La résolution du Conseil de sécurité engage le soutien des Nations unies à la Mission internationale de soutien à la Centrafrique (MISCA), y compris en envisageant sa possible transformation en Opération de maintien de la paix, et complète le mandat du Bureau intégré des Nations unies en RCA (BINUCA) sur la protection des droits humains. Ce dispositif doit permettre de renforcer la protection de la population civile victime de crimes de guerre commis par les éléments rebelles de l’ex-Séléka depuis le coup d’État du 24 mars 2013 : meurtres, crimes sexuels, enlèvements, détentions arbitraires, pillages, rackets et destructions de biens.

La mission d’enquête de la FIDH et son rapport sur la situation en RCA ont contribué à briser la relative indifférence de la communauté internationale sur les crimes internationaux perpétrés dans le pays, et les activités de plaidoyer de la FIDH auprès de l’Union africaine, de l’Union européenne, des autorités françaises, et des Nations unies à Genève et New York ont poussé le Conseil de sécurité à adopter cette résolution.

Lire la suite
impact