RDC violences sexuelles : l’ONU reconnait enfin l’ampleur des crimes commis

27/09/2013
Impact
RDC
en es fr

Un nouveau mécanisme, sous la forme d’un dialogue de haut niveau sur les violences sexuelles en République Démocratique du Congo (RDC), voté au Conseil des droits de l’Homme de l’ONU.
La FIDH a mobilisé la communauté diplomatique et l’ensemble des pays africains de la sous-région en vue d’obtenir ce dialogue qui permettra ainsi aux victimes de faire entendre leur voix.

En conclusion de sa 24ème session, le 27 septembre 2013, le Conseil des droits de l’Homme de l’ONU a adopté une résolution créant un dialogue de haut niveau sur les violences sexuelles en République démocratique du Congo (RDC), qui se tiendra à sa 25ème session (mars 2014). C’est la première fois que le Conseil crée un tel mécanisme, à la fois thématique et dédié à une situation pays. Le dialogue de haut niveau permettra d’identifier les leçons apprises et les défis persistants dans la lutte contre les violences sexuelles en RDC, et pourrait décider d’un suivi approprié à donner à cette question.

L’adoption de cette résolution fait suite à un intense travail de plaidoyer et de lobbying de la FIDH. La FIDH avait notamment organisé un panel de haut-niveau pendant la 23ème session du Conseil, en mai 2013, avec la participation de défenseurs congolaises et de Mme Valérie Trierweiler, Ambassadrice de France Libertés, afin d’alerter la communauté diplomatique sur cette question. La FIDH a par ailleurs mobilisé l’ensemble des pays africains de la sous-région et les partenaires de la RDC en vue d’obtenir ce dialogue de haut-niveau au sein du Conseil.

En adoptant cette résolution importante à sa 24ème session, le Conseil a démontré qu’il reconnaissait la gravité de la situation des droits de l’Homme, en particulier à l’Est du pays, où les violences sexuelles et basées sur le genre sont systématiques et commises à grande échelle et utilisées comme arme de guerre.

Lire la suite
impact