Visite de Laurent Désiré KABILA en Europe : la FIDH, la Ligue française et la Ligue belge saisissent la justice en France et en Belgique

28/11/1998
Communiqué
RDC

A l’occasion de la visite en France de Monsieur Laurent Désiré KABILA, Président de la République Démocratique du Congo, à compter du 25 novembre prochain, la FIDH et la Ligue française pour la défense des droits de l’Homme et du Citoyen ont saisi le Procureur de la République de Paris aux fins d’ouverture d’une information judiciaire à son encontre. Parmi l’ensemble de violations massives des droits de l’Homme imputables à Monsieur KABILA figure le recours généralisé et systématique à la torture, une pratique prohibée notamment par la Convention de New-York de 1984, elle-même directement applicable en France au regard du droit pénal français.

La FIDH a de plus exprimé son soutien, avec la Ligue belge, aux procédures similaires entreprises en Belgique auprès du Parquet de Bruxelles au visa des chefs de génocide et de crimes contre l’humanité.

Par ces différentes démarches judiciaires, qui s’inscrivent dans la continuité de celles soutenues par !a FIDH dans l’affaire PlNOCHET, la FIDH et ses partenaires entendent poursuivre leur combat judiciaire contre l’impunité des plus grands bourreaux, et souligner l’irrecevabilité, au regard du droit international des droits de l’Homme, de l’immunité de gouvernement dont ils se prévalent. Sauf à considérer que les crimes contre l’humanité et !a pratique systématique de la torture sont des actes entrant dans l’exercice normal des fonctions d’un Chef d’Etat..

Lire la suite
communique