Guinée : Inculpation de « De Gaulle » pour faits de torture en 2010

Le commandant Aboubacar Sidiki Camara dit « De Gaulle », ancien chef de la garde présidentielle, a été inculpé le 31 juillet 2013, pour sa responsabilité présumée concernant des faits de torture commis à Conakry.

En octobre 2010, des éléments de la garde présidentielle de Sékouba Konaté, alors président par interim de la transition, auraient arrêté et détenu arbitrairement plusieurs individus et les auraient soumis à des actes de torture.

La FIDH et son organisation membre en Guinée, l’OGDH avaient déposé, aux côtés de victimes, une plainte devant la justice guinéenne. Le commandant Aboubacar Sidiki est la troisième personne inculpée dans ce dossier. Le commandant Sékou Resco Camara, gouverneur de Conakry, et le général Nouhou Thiam, ancien chef d’état-major, avaient été tous deux inculpés respectivement les 14 et 25 février 2013.

Lire l’article complet Guinée : inculpation de l’ancien chef de la garde présidentielle dans l’affaire des tortures de 2010

Lire la suite
impact