Gambie : Fin du harcèlement judiciaire contre deux défenseures gambiennes

Le 12 novembre 2012, la justice gambienne a abandonné les charges retenues jusqu’alors contre Dr. Isatou Touray et Amie Bojang-Sissoho.

Respectivement directrice exécutive et coordinatrice des programmes de l’organisation du Comité gambien sur les pratiques traditionnelles affectant la santé des femmes et des enfants (Gambia Committee on Traditional Practices Affecting the Health of Women and Children – GAMCOTRAP), elles étaient depuis octobre 2010 accusées de vol pour le détournement présumé de fonds reçus d’une ONG étrangère. Depuis le début de la procédure, l’Observatoire pour la protection des défenseurs des droits de l’Homme, programme conjoint de la FIDH et de l’OMCT, s’est mobilisée à travers des appels urgents, une mission d’observation judiciaire, un rapport sur la situation des défenseurs en Gambie et des interventions devant la Commission africaine des droits de l’Homme et des peuples pour dénoncer le harcèlement judiciaire subie par les membres de GAMCOTRAP et les violations du droit à un procès équitable.

Lire la suite
impact