Congrès

04/09/2010
contenu
ar en es fr

Il regroupe les organisations membres de la FIDH tous les trois ans pour débattre des priorités thématiques et géographiques de la FIDH et décider des orientations politiques de l’organisation.

40e Congrès - Taipei - 2019
39e Congrès - Johannesbourg - 2016
38e Congrès - Istanbul - 2013
37e Congrès - Erevan - 2010

40e Congrès - Taipei - 2019

Alice Mogwe a été élue, le 24 octobre 2019, présidente de la FIDH. Fervente défenseur des droits de humains et leader de la société civile, Alice Mogwe dirigera la Fédération pour les trois prochaines années, jusqu’à son 100e anniversaire en 2022. Elle succède à l’universitaire et militant grec Dimitris Christopoulos, qui a dirigé la FIDH ces trois dernières années. Elle prend son rôle de présidente après trois ans au poste de secrétaire générale de la Fédération. L’élection a eu lieu au terme du 40e congrès de la FIDH à Taiwan, où nos organisations membres étaient rassemblées autour de l’universalité des droits humains.

Un rendez-vous majeur qui a réunit des défenseurs, activistes, et membres de la société civile pour un forum de deux jours sous le thème de l’universalité des droits humains. Nos organisations membres se sont ensuite réunies pour déterminer les orientations stratégiques de la FIDH et élire les membres du Bureau international pour les trois prochaines années.

« Nos collègues défenseurs des droits humains du monde entier sont criminalisés, ont disparu, sont menacés et même tués. L’espace qui nous est donné pour nous exprimer diminue. Il est donc plus important que jamais de souligner que nos valeurs sont universelles et que nous devons nous battre ! »

Au cours de son mandat, les priorités de Mme Mogwe seront les suivantes :
Renforcer le travail de la FIDH pour attirer l’attention et protéger les défenseurs des droits humains, qui font face à une vague d’attaques sans précédent dans le monde entier. Réagir à la fermeture de l’espace civique par des programmes fournissant un soutien rapide et concret aux défenseurs ;
Protéger les défenseurs des droits humains de la surveillance, en particulier numérique, en encourageant l’utilisation sûre et efficace de la technologie par les défenseurs des droits humains, les communautés autochtones, les minorités ethniques, religieuses et linguistiques, etc.
Renforcer la coopération horizontale entre les membres de la Fédération, tant au niveau intrarégional qu’interrégional, afin d’utiliser pleinement leurs forces et leurs capacités collectives

Réunies à Taipei cette semaine à l’occasion du 40e congrès de la Fédération, les organisations membres ont élu les nouveaux membres du Bureau international, voté pour des positions politiques et débattu et échangé des connaissances sur un large éventail de questions relatives aux droits humains avec d’autres experts, diplomates et représentants des droits humains.

Pendant le congrès, 16 nouvelles organisations ont rejoint la FIDH, devenue une Fédération de 192 organisations membres. Le Bureau international est désormais composé de 22 militants des droits humains, provenant de 21 pays différents.

Composition du nouveau Bureau international :

Présidente :
Alice MOGWE

Trésorier :
Dominique LEDOUBLE

Secrétaires générales.aux :
Kaari MATTILA
Gloria CANO
Shawan JABARIN
Adilur RAHMAN KHAN
Drissa TRAORE

Vice-président.es
Sheila MUWANGA
Sandra CARVALHO
Alexis DESWAEF
Reinaldo VILLALBA VARGAS
E-Ling CHIU
Juan Francisco SOTO
Tola Thompson ADEBAYOR
Paul NSAPU MUKULU
Guissou JAHANGIRI
Reyhan YALCINDAG BAYDEMIR
Nedal AL SALMAN
Tolekan ISMAILOVA
Maryse ARTIGUELONG
Artak KIRAKOSYAN
Valiantsin STEFANOVIC

39e Congrès - Johannesbourg - 2016

Dimitris Christopoulos a été élu, le 27 août 2016, président de la FIDH. Il succède à l’avocat iranien, Karim Lahidji, qui était à la tête de l’organisation internationale de défense des droits humains ces trois dernières années. Le vote a eu lieu à Johannesbourg, lors du 39ème Congrès de la FIDH, où étaient réunies les 178 organisations membres de la FIDH, afin de déterminer les principales orientations pour les trois prochaines années et élire le nouveau Bureau international.

Dans son premier discours en tant que président de la FIDH, Dimitris Christopoulos a insisté : “L’enjeu aujourd’hui est au coeur même de la politique : la lutte contre les inégalités, la lutte pour influencer la structure du pouvoir en faveur des faibles, en faveur de notre vision pour un monde juste. Ces demandes ne sont pas seulement légitimes, elles sont des engagements urgents pour notre Fédération.”

La lutte contre l’impunité sera au centre du mandat de Dimitris Christopoulos, tout comme la mobilisation pour le respect des droits humains dans le cadre de la mondialisation économique. Le nouveau président de la FIDH dénonce depuis de nombreuses années les impacts négatifs des politiques d’austérité sur les droits humains. Cette problématique avait d’ailleurs fait l’objet d’un rapport sur la situation en Grèce : Dévaluation des droits : le prix de l’austérité en Grèce.

En tant que président de la FIDH, Dimitris Christopoulos travaillera à décliner les priorités identifiées par les organisations membres de la FIDH. Il sera principalement basé à Paris, au siège de la FIDH, au moins la première année de son mandat.

Durant le 39ème Congrès de la FIDH, de nouvelles organisations de 15 pays (Russie, Inde, Corée du sud, Norvège, etc) ont été accueillies au sein de la FIDH, portant ainsi à 184 le nombre de ses membres. Le Congrès a également adopté 26 résolutions, dont trois motions spéciales sur les situations en Syrie, au Zimbabwe et un appel à la protection internationale des défenseurs des droits humains dans le monde.

Le nouveau Bureau international est « « composé » » de 22 activistes originaires de 21 pays, représentant les cinq continents. La FIDH est heureuse d’accueillir pour la première fois dans son Bureau international 11 nouveaux défenseur-es des droits humains.

La composition du nouveau Bureau international de la FIDH :

Président :
- Grèce : Dimitris CHRISTOPOULOS, Hellenic League of Human Rights (HLHR)

Président d’honneur : Karim Lahidji

Vice présidents :
- Afghanistan : Guissou JAHANGIRI, Armanshahr/Open Asia
- Arménie : Artak KIRAKOSYAN, Civil Society Institute (CSI)
- Bangladesh : Adilur RAHMAN KHAN, Odhikar
- Côte d’Ivoire : Drissa TRAORE, Mouvement ivoirien des droits humains (MIDH)
- Équateur : Elise MONGE, Comision Ecumenica de Derechos Humanos (CEDHU)
- Égypte : Mohamed Aly Mohamed ZAREA, Human Rights Association for the assistance of Prisoners (HRAAP)
- France : Maryse ARTIGUELONG, Ligues des droits de l’Homme (LDH)
- Guatemala : Juan Francisco SOTO, Centro para la Acción Legal en Derechos Humanos (CALDH)
- Kyrgyzstan : Tolekan ISMAILOVA, Bir Duino
- Pérou : Gloria Margarita CANO LEGUA, Asociacion pro Derechos Humanos (APRODEH)
- Pays-Bas : Gerard J-M VAN VLIET, Dutch League for Human Rights
- Philippines : Rosemarie TRAJANO, Philippine Alliance of Human Rights Advocates (PAHRA)
- Tunisie : Hafidha CHEKIR, Association tunisienne des femmes démocrates (ATFD)
- Ouganda : Sheila MUWANGA, Foundation for Human Rights Initiative (FHRI)
- Zimbabwe : Arnold TSUNGA, Zimbabwe Human Rights Association (ZimRights)

Secrétaires généraux :
- Belgique : Dan VAN RAEMDONCK, Ligue Belge (Francophone) des droits de l’Homme (LDH)
- Botswana : Alice MOGWE, DITSHWANELO - The Botswana Centre for Human Rights
- Birmanie : Debbie STOTHARD, Altsean-Burma
- Haïti : Pierre ESPERANCE, Réseau national de défense des droits humains (RNDDH)
- Palestine : Shawan JABARIN, Al Haq

Trésorier :
- France : Jean-François PLANTIN, Ligue des droits de l’Homme (LDH) France

Nouvelles organisations membres :

- CANADA (Canadian Centre for International Justice)
- EQUATEUR (Accion Ecologica)
- GUINÉE (Mêmes droits pour tous)
- INDE (People’s Watch)
- IRAN (Justice for Iran)
- KAZAKHSTAN (International Legal Initiative)
- MAROC (Association Démocratique des Femmes du Maroc)
- NORVEGE (Norwegian Helsinki Committee)
- PEROU (Equidad)
- POLANDE (Polish Society of Anti-Discrimination Law)
- RUSSIE (Memorial HRC - Moscou)
- CORÉE DU SUD (People’s Solidarity for Participatory Democracy)
- SYRIE (Al Marsad)
- THAILANDE (iLaw)
- UKRAINE (Center for Civil Liberties)

Lire le discours de Dimitris Christopoulos après son élection. (en anglais)

38e Congrès - Istanbul - 2013

Karim Lahidji a été élu Président de la FIDH. Il succède à Souhayr Belhassen, qui aura passé 6 ans à la tête de l’organisation. Le vote a eu lieu à Istanbul, où les ligues membres de la FIDH étaient réunies pour élire le nouveau Bureau international et définir les grandes orientations de l’organisation pour les trois prochaines années.


Karim Lahidji, vice-président de la FIDH et président de la Ligue de défense des droits de l’Homme en Iran, et Luis Guillermo Perez Casas, secrétaire général de la FIDH et membre du collectif CCAJAR étaient candidats au poste de président. Pour la première fois dans son histoire, la FIDH est présidée par un Iranien.

"C’est un immense honneur d’avoir été élu Président de la FIDH. Mon premier message s’adresse à tous les défenseurs des droits humains arbitrairement détenus dans le monde. Nous continuerons sans relâche à demander leur libération immédiate et inconditionnelle. Je pense tout particulièrement à mes collègues et amis Ales Bialiatski et Nabeel Rajab, respectivement emprisonnés au Bélarus et au Bahrain" a déclaré Karim Lahidji.

"Nous réitérons notre appel aux autorités turques à libérer tous les journalistes, avocats et syndicalistes arbitrairement détenus, notamment Muhammet Erbey, Président de la section de Diyarbakir de l’IHD, en prison depuis décembre 2009 pour avoir dénoncé les violations des droits humains contre la minorité kurde." a rajouté Karim Lahidji.

"A l’heure où les droits des femmes sont menacés dans de nombreux pays, l’universalité des droits sera plus que jamais au cœur de notre combat" a déclaré Karim Lahidji.

A l’occasion de son 38e congrès, le mouvement FIDH s’est renforcé passant de 164 à 178 organisations membres. Le Congrès a par ailleurs adopté 26 résolutions, concernant notamment le Mali, la Syrie, la Malaisie, Cuba, la Russie et la Turquie.

FIDH new Vice-presidents

Composition du nouveau bureau international de la FIDH

Souhayr Belhassen est élue présidente d’Honneur de la FIDH.

Président : Karim Lahidji

Vice-présidents :

  • Ales Bialiatski, vice-président de la FIDH, emprisonné depuis le 4 août 2011, au Bélarus, a été réélu à son poste.
  • Yusuf Alatas, Turquie
  • Ezzedine Al Asbahi, Yemen (a démissioné en novembre 2014, a été remplacé par Juan Carlos Capurro, Argentine)
  • Dimitris Christopoulos, Grèce
  • Noeline Blackwell, Irlande
  • Katie Gallagher, USA
  • Tolekan Ismailova, Kirghizistan
  • Shawan Jabarin, Palestine
  • Dismas Kitenge Senga, RDC
  • Elsie Monge, Equateur
  • Sheila Muwanga, Ouganda
  • Rosemarie R. Trajano, Philippines
  • Drissa Traoré, Côte d’Ivoire
  • Paulina Vega Gonzalez, Mexique
  • Zohra Yusuf, Pakistan

Secrétaires généraux :

  • Amina Bouyach, Maroc
  • Pierre Esperance, Haïti
  • Paul Nsapu, RDC
  • Debbie Stothard, Birmanie
  • Dan Van Raemdonck, Belgique

Trésorier : Jean-François Plantin, France

Nouvelles ligues devenues membres de la FIDH

  • Afrique du Sud, Lawyers for Human Rights (LHR)
  • Angola, Associação Justiça, Paz e Democracia (AJPD)
  • Sénégal, Ligue Sénégalaise des Droits Humains (LSDH)
  • Honduras, Comité de Familiares de Detenidos-Desaparecidos en Honduras (COFADEH)
  • Chine, China Labour Bulletin (CLB)
  • Kazakhstan, Kazakstan international Bureau for Human Rights and rule of law (KIBHR)
  • Moldavie, Promo-LEX
  • Ouzbekistan, Association internationale de défense des droits de l’Homme « Club des cœurs ardents »
  • Tadjikistan, Tajik “Bureau on Human Rights and Rule of Law” (BHR)
  • Egypte, Egyptian Initiative for Personal Rights (EIPR)
  • Pays du Golfe, Gulf Center for Human rights (GCHR)
  • Indonésie, KontraS
  • Koweit, Human Line Organisation
  • Liban, Centre Libanais des Droits Humains (CLDH)
  • Libye, Human Rights Association for Recording and Documenting War Crimes and Crimes Against Humanity
  • Palestine, Al Mezan Centre for Human Rights
  • Syrie, Syrian Center for Media and Freedom of Expression (SCM)
  • Tunisie, Doustourna
  • Tunisie, Forum tunisien pour les droits économiques et sociaux (FTDES)

En savoir plus :

37e Congrès - Erevan - 2010

Ce 37ème Congrès a été organisé en partenariat avec l’organisation membre arménienne de la FIDH, le Civil Society Institute, à Erevan, en Arménie. La région est marquée par des enjeux géo-stratégiques majeurs qui rendent hautement symbolique la tenue de ce congrès en Arménie. L’ Arménie est également un pays en pleine transition politique, dans lequel la situation des droits humains, malgré des avancées, demeure fragile et qui offre de nouvelles opportunités de changement.

Ce congrès a constitué également une opportunité de réflexion à travers un Forum portant sur le droit à un recours effectif devant une juridiction indépendante, priorité régionale et enjeu d’ordre mondial.

Le Forum Justice

Organisé autour du thème “JUSTICE : nouveaux défis – Le droit à un recours effectif devant une juridiction indépendante”, ce forum a constitué une occasion unique de travailler sur les différents recours pour les victimes de violations des droits de l’Homme dans leur lutte pour la vérité, la justice et la réparation aux niveaux national, régional et international et de se pencher sur la question de la prévention des crimes internationaux sur la base des échanges et des expériences entre les ONG présentes, originaires de tous les continents. Ce forum a été dédié à la mémoire de Natalia Estemirova, défenseure des droits de l’Homme tchétchène assassinée en juillet 2009.

Consultez le rapport du Forum de la FIDH, "Justice - Nouveaux défis : le droit à un recours effectif devant une juridiction indépendante", avril 2010 (publié en mai 2013), disponible en français.

Cérémonie d’ouverture du 37ème Congrès de la FIDH à laquelle ont participé des défenseurs des droits de l’Homme provenant des 155 organisations membres de la FIDH à travers le monde, aux côtés de personnalités clefs et experts nationaux et internationaux de renom.

Discours de Souhayr Belhassen, Présidente de la FIDH


Discours d’Abdou Diouf, Secrétaire général de La Francophonie


Discours d’Artak Kirakosyan, Président du Bureau, CSI

Plus d’informations sur le forum justice

Activités réalisées avec les organisations membres de la FIDH à Erevan dans le cadre du 37ème Congrès

Manifestation en faveur des prisonniers politiques en Arménie le 6 Avril 2010 à laquelle se sont associés nombre de représentants des organisations membres de la FIDH.

Conférence de presse réalisée en amont du forum, à laquelle se sont rendus de nombreux journalistes de la presse arménienne et régionale.

Le 37ème Congrès de la FIDH a salué la mémoire des victimes du Génocide arménien. Les délégués de toutes les organisations membres de la FIDH ont notamment visité le mémorial du Génocide arménien.

Un sapin a été planté au nom des ligues de la FIDH à la mémoire des victimes du Genocide arménien avec l’inscription « Memory. Justice. Peace. From the 37th Congress of the International Federation for Human Rights, Yerevan, 10 April, 2010 » en anglais et en arménien.

Un moment historique : dans le cadre du 37ème congrès de la FIDH, les organisations membres de la FIDH en Arménie (le Civil Society Institute, CSI) et en Turquie (Human Rights Foundation of Turkey, HRFT et Insan Haklari Derneg, IHD) ont finalisé une déclaration commune.

Conférence de presse du 9 avril 2010 au cours de laquelle la déclaration commune a été rendue publique.

Congrès Interne

Elections

Le nouveau bureau international a été élu par l’ensemble des organisations membres de la FIDH le 10 Avril 2010 à l’issue de son 37ème Congrès à Erevan (Armenie).


Résolutions

Des résolutions ont été adoptées par les représentants des ligues de la FIDH définissant les grandes orientations de son action et de ses stratégies pour les trois années à venir.

Résolutions en français

Composition du nouveau bureau international

En savoir plus

https://www.fidh.org/La-Federation-internationale-des-ligues-des-droits-de-l-homme/qu-est-ce-que-la-fidh/congres/fidh-congres-2007-2007-congress/4224-forum-migrations-congres-2007-discours-et-interventions-d-experts

Lire la suite
contenu