Myanmar : le Parlement européen appelle à l’arrêt immédiat des violences contre les Rohingya

22/12/2017
Impact
en es fr

La résolution du Parlement européen du 14 décembre condamne fermement les violences, les assassinats, le harcèlement et les viols continus commis à l’encontre des Rohingyas, ainsi que la destruction de leurs foyers.

Suite aux recommandations de la FIDH régulièrement diffusées, la résolution du Parlement européen appelle l’UE et ses pays membres à adopter des sanctions à l’encontre des auteurs de ces violations. L’appel à agir qu’a lancé la FIDH à travers une déclaration orale adressée au Conseil de sécurité des Nations unies et l’appel conjoint de 69 organisations à prendre des mesures dans la crise des Rohingyas est repris pas le Parlement européen. Ce dernier exhorte les Nations unies à prendre des mesures décisives, notamment un renvoi devant la Cour pénale internationale si besoin, et à imposer un embargo total sur les armes à l’échelle internationale.

La résolution appelle la lauréate du Prix Sakharov Aung San Suu Kyi à condamner clairement toute violence et discrimination commise contre les Rohingyas, en menaçant de lui retirer son prix. Elle appelle également le Myanmar à mettre fin immédiatement à ces graves violations et à poursuivre les responsables de ces exactions.

Lire la suite
impact