Cambodge : le Parlement européen condamne la dissolution du parti CNRP et demande des sanctions

22/12/2017
Impact
en es fr

La résolution du Parlement européen du 14 décembre souligne la détérioration du climat pour les hommes politiques de l’opposition, les militants pour la défense des droits humains et la société civile. De plus, elle condamne fortement la dissolution du parti CNRP et l’arrestation de son dirigeant, Kem Sokha, dont elle demande la libération immédiate et inconditionnelle ainsi que celle d’autres parlementaires de l’opposition.

La FIDH a fourni un exposé détaillé avant le vote et continue d’informer régulièrement le PE sur les dernières avancées au niveau local. La résolution souligne également que le respect des droits humains fondamentaux est un prérequis pour bénéficier de l’initiative préférentielle TSA (« Tous sauf les armes ») de l’Union européenne, et évoque une possible suppression de ces tarifs préférentiels pour le Cambodge. De plus, elle plaide aussi pour éventuellement restreindre les visas et geler les avoirs des individus responsables de la dissolution de l’opposition et d’autres violations graves des droits humains.

Lire la suite
impact