La CADHP condamne la persistance des crimes de violences sexuelles en Afrique

Lors de sa 55ème session ordinaire, la Commission africaine des droits de l’Homme et des Peuples (CADHP) a adopté deux résolutions majeures condamnant la persistance des crimes de violences sexuelles en Afrique.
Les recommandations concrètes formulées dans ces résolutions à l’endroit des États membres font écho à celles formulées par la FIDH : elles appellent notamment à l’adoption de mesures législatives adéquates, à la lutte effective contre l’impunité des auteurs de violences sexuelles, ou encore à l’adoption de mesures de réparations pour les victimes. La FIDH et ses organisations membres en RDC avaient notamment souligné, dans un rapport publié en octobre 2013, qu’en "RDC : Les victimes de crimes sexuels obtiennent rarement justice et jamais réparation - Changer la donne pour combat l’impunité" . La FIDH continuera son plaidoyer, conjointement avec ses organisations membres, pour s’assurer (ou enjoindre) que les États africains mettent en œuvre ces Résolutions de la Commission africaine.

Lire la suite
impact