La CADHP protège les droits des LGBTI

La Commission africaine des droits de l’Homme et des peuples (CADHP) a adopté lors de sa 55ème session une résolution sur "la protection contre la violence et d’autres violations des droits humains de personnes sur la base de leur identité ou orientation sexuelle réelle ou supposée." Sur le continent africain où les lois et projets de loi se multiplient pour criminaliser l’homosexualité, où la violence contre les LGBTI est souvent exacerbée par les déclarations des autorités ou les médias et où la liberté d’association des ONGs qui défendent les droits des LGBTI fait l’objet d’importantes restrictions, cette résolution est capitale.

La FIDH, qui a soutenu l’adoption de ce projet de résolution, milite depuis plusieurs années pour que les associations de défense des droits des personnes LGBTI puissent faire entendre leur voix à la CADHP et que cette instance se prononce publiquement sur la question des droits des personnes LGBTI.

Lire la suite
impact