Note sur la situation des droits de l’Homme au Burundi

Note sur la situation des droits de l’Homme au Burundi

Note sur la situation des droits de l’Homme au Burundi présentée à l’occasion de l’examen du rapport de l’État par la Commission africaine des droits de l’Homme
et des peuples réunie en sa 50ème session

Plus d’un an après les élections générales organisées en 2010 au Burundi, dont on attendait qu’elles contribuent à consolider les efforts de paix, force est de constater que les principaux leaders de l’opposition sont toujours en exil, le parti au pouvoir exerce une mainmise sur la quasi-totalité des institutions, les attaques armées se multiplient et gagnent en intensité et les entraves aux libertés fondamentales s’accentuent. En dépit des discours officiels qui se veulent rassurants sur la situation sécuritaire et des quelques signaux encourageants comme la mise en place en 2011 d’une Commission nationale indépendante des droits de l’Homme, la FIDH et la Ligue ITEKA demeurent profondément préoccupées par l’enlisement du dialogue politique et les risques réels d’une reprise des affrontements armés de même que par le peu d’avancées concrètes en matière de renforcement de l’État de droit.

Lire la suite
rapport