LA FIDH PUBLIE SON PROGRAMME D’ACTION ET SES POSITIONS SUR LES ENJEUX DE LA 55ème SESSION QUI S’OUVRE LE 22 MARS À GENÈVE

16/03/1999
Communiqué

La Commission des droits de l’Homme est le seul organe multilatéral ayant pour mandat non seulement de connaître des violations de droits de l’Homme, de mandater des missions d’enquête dans des pays, de condamner les violations, mais aussi d’élaborer des normes juridiques. A travers son ordre du jour, elle aborde des questions aussi fondamentales que le droit au développement, à l’autodétermination, à la lutte contre la discrimination raciale et la xénophobie, les droits des femmes en tant que droits humains, les droits des minorités, mais aussi ceux des défenseurs des droits de l’Homme. Sa réunion représente la principale opportunité pour les défenseurs des droits de l’Homme de dénoncer les violations des droits de l’Homme où qu’elles soient commises dans le monde.

La FIDH elle-même a un mandat généraliste. Aussi, lors de la session de la Commission, se fait-elle notamment le porte-parole de celles de ses 116 organisations membres - réparties dans 86 pays - qui attendent de la Commission qu’elle réagisse aux violations des droits de l’Homme dans leurs pays.

La FIDH publie aujourd’hui son programme d’action et ses positions sur les différents enjeux que recouvre la 55ème session de la Commission (22 mars - 30 avril 1999). Dans ce document, où elles font état des priorités thématiques et géographiques , la FIDH et ses organisations membres interpellent la Commission pour qu’elle renforce l’action de la Commission en vue, notamment, de protéger les défenseurs des droits de l’Homme, de développer les mécanismes de protection des droits économiques, sociaux et culturels, de garantir l’intégration des droits fondamentaux des femmes et de renforcer les mécanismes de la Commission.

Elles appellent également les 53 Etats membres de la Commission à réagir, notamment, aux violations des droits de l’Homme en Algérie, en Palestine et dans les Territoires occupés, en Syrie, en Tunisie, au Bahrain, en République démocratique du Congo, au Congo-Brazzaville, au Nigéria, au Tchad, en Chine, en Indonésie et au Timor oritental, au Vietnam, en Iran, en Colombie, au Mexique, au Pérou, à Cuba, dans l’Ancienne Yougoslavie, en Turquie, en Irlande du Nord et en Arménie.

Ces thèmes et ces situations sont développés dans le programme d’action de la FIDH. Tous ont fait l’objet d’interventions écrites de la FIDH (publiées lors de la 55ème session comme documents de séance sous la référence E/CN.4/1999/NGO) et/ou de rapports de mission d’enquête de la FIDH, disponibles auprès de la FIDH. Certains donneront lieu à une ou plusieurs conférences (dates indiquées dans le programme d’action). Sur toutes les situations citées, la FIDH travaille de concert avec ses organisations membres ou partenaires dans ces pays, dont de nombreux(ses) représentant(es) seront à Genève pour participer à la session.

Lire la suite
communique