Les parlementaires européens appellent l’UE à se montrer ferme envers les autorités de la République démocratique du Congo (RDC)

Le 10 mars 2016, les députés européens ont adopté une résolution faisant état de la situation politique en RDC et adressant à l’UE un nombre de recommandations à mettre en œuvre.

Condamnant les attaques à l’encontre des défenseurs des droits humains, et soulignant l’importance de la lutte contre l’impunité, le Parlement européen a insisté sur la nécessité de mener à bien le processus électoral dans les délais constitutionnels. Il a également souligné l’importance de la mise en œuvre des recommandations de la mission d’observation électorale (MOE) de 2011 et de la mission de suivi de 2014. Les députés ont appelé à conditionner le soutien européen aux élections à l’indépendance de la commission électorale nationale, la révision des listes électorales, les exigences budgétaires et le respect du cadre constitutionnel. Enfin, ils ont appelé au renforcement du mandat de la MONUSCO.

Ces recommandations font écho à celles de la FIDH qui maintient constamment les députés européens informés de la situation en RDC, insistant sur l’importance de respecter les dispositions constitutionnelles des élections afin d’éviter une recrudescence de violence. La FIDH appelle aussi au renouvellement du mandat de la MONUSCO et au conditionnement du soutien européen aux élections à la mise en œuvre des recommandations des MOE 2011 et 2014.

Lire la suite
impact