Le parlement Européen fonde son étude sur le Rapport de la FIDH sur les droits humains dans les entités contestées.

Au mois de mai 2016, le Parlement Européen a publié une étude intitulée “Conflits gelés aux frontières orientales de l’UE et impact sur les droits humains”.

Ion Manole, Directeur de Moldova Promo-Lex, organisation membre de la FIDH avait auparavant présenté le rapport de la FIDH intitulé “Evaluation des Mécanismes de protection des Droits Humains dans les Entités Contestées et en Proie aux Conflits en Europe Orientale”. Ce rapport a alimenté l’étude du parlement européen. Le parlement européen avait déjà manifesté son intérêt pour ce sujet en organisant une audience sur ces questions dès 2015.

Les inquiétudes et les considérations qui ressortent de l’étude du Parlement Européen sont identiques à celles du rapport de la FIDH. Priorité est notamment donnée aux réparations pour les personnes dont les droits humains ont été violés dans les zones dites “de conflits gelés”. L’étude insiste également sur la nécessité d’apporter un plus grand soutien aux sociétés civiles locales – autre point abordé dans le Rapport de la FIDH.

La FIDH et ses Ligues demeurent actives sur ces sujets et travaillent au niveau européen pour promouvoir ces recommandations lors des débats parlementaires et dans le cadre des actions diplomatiques de l’UE.

Lire la suite
impact