Le défenseur des droits humains Arif Yunusov libéré sous conditions !

Le 12 novembre, le tribunal de Bakou pour crimes graves a approuvé la demande de changer la mesure de contrainte contre M. Arif Yunusov de la détention à la libération conditionnelle, pour la durée du procès en appel. Selon les termes de la décision du tribunal, M. Yunusov ne peut quitter Bakou. La décision a été basée sur une référence médicale fournie par le Chef du Département de Service pénitentiaire du ministère de la Justice, soulignant l’état de santé critique de M. Yunusov. Le tribunal de Bakou pour crimes graves pourrait revoir sa décision à tout moment, en cas de "changement positif" dans l’état de santé de M. Yunusov.

La FIDH se félicite de cette décision attendue depuis longtemps au sujet de M. Yunusov, qui avait été refusée à plusieurs reprises au cours des derniers mois, en dépit de la détérioration de son état de santé.

"Comme la prochaine audience dans le procès du couple Yunus est prévue le lundi 7 décembre à Bakou, nous espérons qu’une mesure similaire sera accordée à notre collègue Leyla Yunus, comme première étape vers la libération inconditionnelle des deux défenseurs des droits humains. "

Souhayr Belhassen, Présidente d’honneur de la FIDH

Au cours des derniers mois, l’Observatoire pour la protection des défenseurs des droits de l’homme (FIDH-OMCT) a suivi de près le procès de Leyla Yunus et Arif Yunusov à travers des missions internationales d’observation judiciaire, des déclarations publiques et des actions de plaidoyer.

Lire la suite
impact