Burundi : La CNIDH perd son Statut A d’indépendance

14/03/2018
Impact
en es fr

Le 26 janvier 2018 est devenue effective la décision des Nations unies de rétrograder de statut la Commission nationale indépendante des droits de l’Homme (CNIDH) du Burundi.

En mai 2016, l’ONU avait entrepris un examen spécial du statut d’accréditation de la CNIDH, à la demande de la FIDH et son organisation membre au Burundi, la Ligue ITEKA. Depuis avril 2015 et le début de la crise au Burundi, la CNIDH a en effet cherché à minimiser voire passer sous silence les crimes commis par le régime en place, et son président a mené une campagne à l’encontre de la société civile indépendante, notamment afin d’empêcher le travail des défenseurs des droits humains.

La CNIDH, censée défendre et promouvoir de façon indépendante les droits humains au Burundi, bénéficiait jusqu’ici du statut A, c’est-à-dire, du plus haut label d’indépendance par rapport aux autorités en place conféré par l’ONU. Elle a été rétrogradée au Statut B, les Nations unies ayant jugé qu’elle ne respectait plus pleinement son mandat d’institution indépendante de protection et promotion des droits humains.

Nos organisations saluent cette décision du SCA de rétrograder la CNIDH et appellent cette institution à s’engager résolument pour protéger et promouvoir les droits humains au Burundi notamment en documentant, rendant compte et prenant position en toute indépendance contre les violations graves commises dans le pays.

Lire la suite
impact