RECRUTEMENT : un.e Chargé.e de programme (H/F) pour l’Observatoire pour la protection des défenseurs.euses des droits humains

25/11/2021
contenu

La FIDH (Fédération Internationale pour les Droits humains) est une ONG internationale de défense des droits humains. Depuis 1922, nous sommes engagé.e.s dans la défense de tous les droits civils, politiques, économiques, sociaux et culturels tels que définis dans la Déclaration universelle des droits de l’Homme.

Nous fédérons 192 associations nationales de défense des droits humains actives dans 117 pays. Pour nous, la transformation des sociétés est d’abord du ressort des acteurs locaux. Nos activités visent à renforcer leur capacité d’action et leur influence.

Le Secrétariat International de la FIDH est une organisation à taille humaine (45 salarié.e.s à Paris et 14 salarié.e.s répartis dans plusieurs bureaux à l’étranger) et composé d’une équipe internationale engagée. Notre bureau parisien est situé dans un quartier vivant et central de Paris (près de Bastille et Gare de Lyon).

Dans le cadre de son mandat, la FIDH protège et soutient les défenseurs des droits de l’Homme en danger.

Nous recrutons :

un.e Chargé.e de programme (H/F) pour l’Observatoire pour la protection des défenseurs.euses des droits humains

Objectif général du poste :

Au sein du département des programmes, sous la supervision du Responsable de l’Observatoire pour la protection des défenseur.e.s des droits humains et au sein d’une équipe de 4 salarié.e.s avec vous, le.a Chargé.e de programme contribue à l’appui matériel et au renforcement des capacités des défenseur.e.s des droits Humains (DDH) et des ONG à risque, ainsi qu’à la documentation urgente des violations subies par les défenseur.e.s.

Vos principales responsabilités :
A. Contribuer à la consolidation du lien avec les acteurs internes et externes

• En relation avec le responsable du bureau, contribuer à la bonne communication à destination ou en provenance des ligues et partenaires de la FIDH qui sont en relation avec le bureau, dans le but de renforcer le lien avec elles.eux, et contribuer à l’animation des relations avec les partenaires de projets inter-ONG (OMCT, ProtectDefenders.eu).

• Interagir régulièrement avec les parties prenantes externes actives dans l’octroi de subventions aux défenseur.e.s des droits humains et aux OSC, y compris les partenaires externes.

B. Mettre en œuvre les activités du bureau
Dans le cadre d’aides matérielles d’urgence et de soutien au renforcement de capacités des défenseur.e.s des droits humains (DDH) et ONG en danger :

• Effectuer une évaluation de toutes les demandes de subventions reçues conformément aux procédures internes, en coopération avec les bureaux concernés de la FIDH, ainsi que les organisations membres et partenaires locales ;
• Informer les demandeurs de l’état d’avancement de leur demande en temps utile ;
• Assurer le suivi des subventions accordées, notamment par la préparation et la signature des conventions de subvention, ainsi que le décaissement des fonds en temps voulu ;
• Suivre l’état d’avancement des subventions, y compris avec le département Finances, et assurer la liaison avec les parties prenantes pour recevoir et valider les rapports narratifs et financiers intermédiaires et finaux ;
• Maintenir à jour les informations dans les dossiers et outils partagés connexes ;
• Signaler les problèmes rencontrés dans le système d’attribution des subventions au responsable du bureau de Protection des Défenseur.e.s qu’au département Finances, et proposer des solutions proactives ;
• S’assurer que toutes les subventions disponibles dans le cadre du projet sont annoncées sur le site web et déboursées dans le cadre des cycles de financement appropriés ;
• Contribuer à la préparation des rapports narratifs et financiers destinés aux bailleurs ;
• Effectuer des analyses quantitatives et qualitatives régulières sur l’impact et le suivi des subventions allouées, ainsi que sur les tendances clés et les défis de sécurité affectant les DDH ;
• Évaluer régulièrement et formuler des recommandations pour améliorer les procédures de demande et de mise en œuvre des subventions de la FIDH.
Dans le cadre de la documentation :
• Contribuer à la rédaction et à la validation interne des alertes urgentes publiées par le bureau.

C. Contribuer aux tâches administratives et logistiques quotidiennes

Profil recherché
- Formation en droit international, avec une spécialité en droits humains.
- Au moins 3 ans d’expérience réussie dans une fonction similaire de gestion des subventions d’urgence aux défenseur.es.
- Bonne connaissance des enjeux de protection pour les DDH.
- Réactivité, excellentes capacités à travailler dans l’urgence.
- Capacité à gérer le stress.
- La connaissance du mode de travail de la FIDH est un atout.
- Maîtrise du français (C1), de l’anglais (C1), et de l’espagnol (B2) ; la connaissance d’une autre langue serait un plus.

Vous êtes en total accord avec les valeurs au travail du Secrétariat international de la FIDH (professionnalisme, respect, engagement, égalité, intégrité, participation, audace), ainsi qu’avec les combats portés par la FIDH pour la défense des droits humains de toutes et tous, partout dans le monde, explicités notamment dans ses statuts et au travers de ses publications accessibles depuis son site internet : www.fidh.org

La FIDH recherche la diversité et s’engage en faveur de l’égalité, en ne faisant aucune discrimination dans ses pratiques d’embauches, sans distinction aucune, fondée sur la race, la religion, l’âge, la situation d’handicap, le sexe, l’état matrimonial, l’orientation sexuelle, l’identité de genre, l’état de santé ou toute autre situation protégée par le droit français et le droit international relatif aux droits humains.

Pour les personnes en situation de handicap, nous vous demandons d’indiquer dans votre lettre de motivation les éventuelles adaptations qui seraient utiles pour vous permettre de participer au processus de recrutement de façon optimale.

Modalités et conditions salariales
• Contrat à durée déterminée de 1 an, avec possibilité de prolongation sous réserve de l’atteinte des objectifs fixés au début de la mission, des besoins et des financements disponibles.
• Poste basé à Paris. Télétravail possible avec un minimum de 4 jours en présentiel par mois.
• Salaire de 32,5 K€ brut par an sur 13 mois.
• 25 jours de congés payés et 24 jours RTT par an.
• Complémentaire santé : prise en charge patronale pour un montant de 82,39 € par mois.
• Titres restaurant d’une valeur faciale de 9 €, pris en charge à 60% par la FIDH.
• Prise en charge à 50% de l’abonnement transport en commun.

Poste à pourvoir : dès que possible.

Vous vous retrouvez dans la description du profil recherché ?

Envoyez votre CV et une lettre de motivation à recrutement@fidh.org en indiquant impérativement la référence OBS-2021 dans l’objet du mail au plus tard le 9 décembre 2021 à l’attention de Hugo GABBERO, Responsable de l’Observatoire pour la protection des défenseurs des droits humains.

Les entretiens se feront au fur et à mesure de la réception des candidatures.

La FIDH se réserve le droit de clôturer le recrutement avant la date limite de dépôt des candidatures.

Seul.e.s les candidat.e.s dont les dossiers auront été retenus seront contacté.e.s.

Lire la suite
contenu