La FIDH soutient le film ADAMA de Simon Rouby

20/10/2015
Evénement

La FIDH soutient le film de Simon Rouby,
d’après un scénario de Julien Lilti avec avec les voix d’Azize Diabaté (Adama), de Pascal Nzonzi (Abdou), de Jack Mba (Samba) et le rappeur Oxmo Puccino (Djo),

Film animé en décors d’aquarelle et agrémenté d’effets en 3D, Adama a pour sujet un petit garçon, ainsi prénommé, qui voit son frère aîné Samba quitter le village du Pays des Falaises et sa famille pour le monde des Souffles où vivent les guerriers Nassara, qui lui ont donné de l’or pour le recrutement ; son frère laisse l’or au père forgeron et promet de revenir aux prochaines moissons. Pressentant le péril, Adama part sur les traces de son frère pour tenter de le ramener, muni de cet or qui se perdra en chemin.
De la paix du pays natal à la Première Guerre mondiale, nous cheminons du conte au cauchemar : le trajet de l’enfant du village jusqu’au front de Verdun révèle par son œil décalé la brutalité de l’enrôlement des tirailleurs sénégalais dans le conflit, mais ne se borne pas au cours d’histoire indirecte : il garde en effet sa fraîcheur dans la leçon de sagesse qu’il distille : chacun veille sur son prochain, comme ici un frère sur un autre.
Il est aussi une parabole sur ce qui trompe l’homme et lui fait perdre ses racines et son identité : que trouver dans une guerre sinon l’anéantissement du positif en l’être humain ?
L’épreuve initiatique des deux frères est un combat contre les fausses promesses à dissiper et la part maudite de toute civilisation qui dévore ses sujets à travers les violences de l’Histoire et les sacrifie ; c’est aussi pour les deux frères, dont le plus jeune se sent responsable de son aîné et paraît donc plus adulte que lui, une expérience du retour à plusieurs titres : à soi, au pays, et dans un contexte plus panoramique pour le spectateur, à l’exploitation coloniale qui dispose d’autrui comme d’une propriété aliénée à sa propre puissance.
Plus qu’une aventure du XXème siècle, Adama est un souffle : celui qui tente de dissiper les brumes de destinées prises dans les illusions, mais aussi une tentative de mettre en garde contre la folie et le goût de la mort.
Sortie en France le 21 octobre.
Pour tout public...

Dossier pédagogiques en libre téléchargement

ADAMA programmé dans toute la France dés le 21 Octobre 2015
Pour la mise en place de projection-débats merci de prendre contact avec
OcéanFilms Distribution : 01 56 62 30 30
Lire la suite
evenement