La FIDH présente son dernier rapport sur l’Équateur jeudi 10 décembre à Quito

AFP

Rapport : Criminalisation de la protestation sociale contre les projets d’extraction en Équateur

Conférence de presse

Jeudi 10 décembre à 10H00
Université Andine Simón Bolívar
Bâtiment Manuela Sáenz, 1ère étage
Quito, Equateur

La FIDH et ses organisations membres en Équateur, la CEDHU et la INREDH, présenteront jeudi 10 décembre, à l’occasion de la Journée internationale des droits humains, un rapport démontrant que la criminalisation de la protestation sociale en Équateur a considérablement augmenté ces dernières années.

Ce rapport fait suite à une mission d’enquête menée en janvier 2015. Plusieurs cas de criminalisation seront notamment présentés : Javier Ramírez, l’un des dirigeants de la commune de Junín, Manuel Trujillo, président de la communauté de San Pablo Amalí (province de Bolívar) et Pepe Acacho, membre de l’Assemblée nationale et représentant de la province amazonienne de Zamora-Chinchipe.

Participants :
- Elsie Monge, vice-présidente de la FIDH
- Diana Murcia, avocate, défenseure des droits humains et universitaire colombienne
- José Araya, coordinatrice du programme Citoyenneté et interculturalité de l’Observatoire citoyen du Chili

Contacts presse :
- José-Carlos Thissen (espagnol, français et anglais) Tel : 00 51 9541 31 650 - jcthissen@fidh.org
- Arthur Manet (espagnol, français et anglais) Tel : 00 33 06 72 28 42 94 - presse@fidh.org

Lire la suite