BI

Qu’est ce que le congrès de la FIDH ? Tous les...

Cette année ce congrès se déroulera du 21 au 25 octobre 2019 à Taipei, Taiwan et regroupera près de 450 représentants de la société civile locale, régionale et mondiale, experts, représentants des institutions internationales, des autorités politiques taïwanaises et du corps diplomatique et enfin nos partenaires financiers.

Pourquoi Taiwan ?

Taiwan, une démocratie dotée d’une société civile dynamique, constitue un contrepoint frappant pour nombre de ses voisins régionaux.
Taiwan a fait des progrès constants dans le respect et la promotion des droits humains et des valeurs démocratiques, devenant l’un des pays les plus démocratiques et les plus progressistes d’Asie.
Ces dernières années, la société civile taïwanaise a joué un rôle clé dans l’appui des défenseurs des droits humains en Chine continentale et à Hong Kong.
Cetta année, Taiwan est également devenue la première nation d’Asie à reconnaître le mariage de personnes de même sexe, le 24 mai 2019.

Un congrès en deux temps :

Un temps de congrès interne sur la gouvernance de la FIDH, dédié aux seules organisations membres. Un Rendez-vous majeur pour la vitalité stratégique de la fédération durant lequel se réunissent des représentants de ses 184 organisations membres venus de tous les continents pour réfléchir ensemble aux grands enjeux liés au respect et à la promotion des droits humains dans le monde. Un nouveau président et ses 15 vice-présidents et 5 secrétaires généraux y seront élus pour un mandat de trois ans.

Un temps de forum de discussions, ouvert sur invitation à la société civile locale, régionale et internationale.

Le Forum : « Nos droits, notre combat, notre futur » : Reconquérir l’universalité des droits humains 

Ce forum est le coeur du congrès et mêle experts de très grande qualité, témoins et activistes. Il se tiendra à Taipei les 21 et 22 octobre 2019.

Le concept d’ universalité des droits humains sous entend qu’il s’agit de droits qui devraient s’appliquer à la totalité des êtres humains , à l’ humanité toute entière.

Près de 100 ans après la création de la FIDH ( instituée en 1922) et plus de 70 ans depuis l’adoption de la Déclaration universelle des droits de l’homme, l’universalité des droits humains n’a jamais été autant remise en question. Y compris désormais – et c’est une tendance dangereuse- au sein des démocraties

Pour répondre à ce défi, la mutualisation des expériences des défenseurs des droits humains est clé. Des solutions existent. Ce forum vise à donner la voix à ces défenseurs pour qu’ils partagent des pratiques efficaces et impactantes.

Le programme

Proximité, interactivité et réactivité : les formats de discussion de cette édition se veulent souples et participatifs.

Agora/ Discussion
Articulée autour de 2 à 4 intervenants et animée par un modérateur, l’agora ou la discussion est un débat sur une thématique précise, disséquée et argumentée par nos experts et enrichi par les questions de l’audience.

Pitch
Un thème, un intervenant : 20 à 30 minutes devant le public. Le pitch donne la parole à un membre de la FIDH, un partenaire ou un acteur des droits humains qui viendra présenter une initiative, un mode d’action à succès qui participe à faire de l’universalité des droits humains une réalité.

Les intervenants

Merci à nos partenaires qui nous soutiennent dans l’organisation du 40ème congrès de la FIDH