English français

31 mai 2010

Israel/Bande de Gaza- Assaut meurtrier d’une flotille humanitaire : la FIDH dénonce une tragédie, conséquence directe de l’impunité

31 mai 2010 - La Fédération internationale des ligues des droits de l’Homme (FIDH) exprime son indignation suite à l’assaut meurtrier mené par les forces israéliennes à l’encontre de la flottille humanitaire qui s’est soldée par la mort selon un bilan provisoire de 19 militants internationaux et au moins 50 blessés.

« Cette tragédie est la conséquence inévitable de l’impunité qui prévaut en Israel et dans les Territoires occupés et d’un mépris total du droit international par autorités israéliennes. Les circonstances de cette attaque doivent impérativement être établies et les responsables dûment poursuivis. Une mission d’enquête impartiale et indépendante doit être diligentée dans les meilleurs délais » souligne Souhayr Belhassen, Présidente de la FIDH. La pratique israélienne du « zéro sanction » encore confirmée après l’Opération Plomb durci menée en janvier 2009 ne peut qu’encourager de telles pratiques meurtrières » ajoute Souhayr Belhassen.

La fermeture illégale de la bande de Gaza imposée depuis juin 2007 qui a entraîné une crise humanitaire sans précédent est au cœur de ce nouvel épisode criminel. Il relève de la responsabilité de la communauté internationale d’imposer l’ouverture totale de la Bande de Gaza et de prendre toutes les mesures nécessaires afin de garantir l’accès de l’aide humanitaire à la population civile, de de mettre un terme à l’impunité et de faire ainsi prévaloir l’état de droit.

Contacts Presse : Karine Appy/Fabien Maitre + 33 1 43 55 14 12 / + 33 1 43 55 90 19
Mise é jour le 31 mai 2010
  •  

Dans la même rubrique

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 11

Mots-Clés

Copyright © 2014 - FIDH : mouvement mondial des droits de l’Homme | Haut de page | Page d'accueil | Plan du site | altospam