عربي English français

Le Prix Nobel de la Paix consacre le combat des femmes

Mise é jour le 7 octobre 2011
  •  
« C’est une victoire pour toutes les femmes militantes des droits humains », a déclaré Souhayr Belhassen, présidente de la FIDH.
« En décernant le prix Nobel de la paix à trois femmes, le comité souligne le rôle essentiel des femmes dans la paix et la démocratie. Cette récompense est un appel à poursuivre sans relâche la lutte contre les discriminations qui persistent à travers le monde. »

« En tant que femme, tunisienne, présidente de la FIDH, je ne peux que me réjouir tout particulièrement de ce message fort de soutien à notre combat. » s’est-elle félicitée.

Le 7 octobre 2011, le prix Nobel de la paix a été décerné à Tawakkul Karman, militante yéménite, Leymah Gbowee, militante libérienne et à Ellen Johnson-Sirleaf, la présidente du Libéria.

« En récompensant Tawakkul Karman, figure de proue du mouvement de protestation pacifique au Yémen [1] , le Comité contribue à briser le silence autour de la répression qui fait rage depuis plusieurs mois dans le pays » , souligne Souhayr Belhassen. Malgré les appels et les mises en garde à la communauté internationale, des organisations de défense des droits humains, le Yémen s’enlise dans la violence avec pour principales victimes les populations civiles.

Notes

[1Voir le Communiqué de l’Observatoire pour la protection des défenseurs des droits de l’Homme, www.fidh.org/Death-threats-against-Ms-Tawakkol-Karman-YEM-001

Plus d'infos

Sur le meme theme

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 32

Copyright © 2014 - FIDH : mouvement mondial des droits de l’Homme | Haut de page | Page d'accueil | Plan du site | altospam